Back to top
Back to top
BlogPilotagePourquoi tester son site sur différents navigateurs ?
bateau à voile qui vogue sur l'eau calme

Pourquoi tester son site sur différents navigateurs ?

Votre nouveau site web va être mis en ligne tout bientôt ? Vous avez fait des modifications sur le code de votre site ? Il est temps de le tester !

J’aborde dans cet article uniquement le test « visuel » pour vérifier si le comportement du site est en adéquation avec ses attentes. Le test de performance sera abordé ultérieurement.

Pourquoi tester son site ?

La question est un peu provocatrice, peut-être vaut-il mieux plutôt poser la question « pourquoi tester mon site sur plusieurs navigateurs si ça fonctionne bien sur mon navigateur préféré ? ».

Comme pour les questions d’ergonomie web, il faut toujours avoir en tête que notre site est destiné à être vu (et lu) par des personnes d’horizons très différents, avec des vécus différents et des habitudes différentes.

Attention donc à ne pas sous-estimer les tests !

Comment choisir les navigateurs pour le test ?

Je vous présente ici la méthode artisanale de test : tester son site « à la main ». Nous avons tous un navigateur préféré mais peut-être n’est-ce pas celui de votre visiteur idéal.

J’aime bien le site Stat Counter pour connaitre les habitudes des internautes. Ci-dessous par exemple, on peut voir les navigateurs utilisés au mois de février 2017 en France sur toutes les plateformes (ordinateurs, mobiles et tablettes).

Navigateurs web utilisés en février 2017 en France

(source du graphe)

Personnellement je fais toujours mes tests sur les 3 navigateurs du moments : Chrome, Safari et Firefox. Pour cela j’essaye de penser à toutes les situations étranges que peut être amené à effectuer un utilisateur et pas seulement les comportements classiques !

Et pour les sites responsive ?

Il s’agit de sites web qui s’adaptent à la taille de l’écran. Le contenu est ré-arrangé en fonction du terminal.

Des thèmes responsive sont disponibles pour les principaux CMS (Systèmes de Gestion de Contenus) mais il est toujours utile de tester le rendu visuel, qui peut parfois être étonnant !

Image libre de droits sur le design web responsive
(source de l’image)

J’ai fait une (petite) sélection d’outils plutôt visuels mais il en existe beaucoup d’autres très intéressants :

Capture d'écran de l'outil Google Resizer
Google Resizer, un outil simple mais proposé par Google donc il représente plutôt bien ce qu’attend le moteur de recherche sur la mobilité des sites, un élément qui compte dans son algorithme de référencement naturel
Capture d'écran de l'outil Screenfly
Screenfly, un outil fort sympathique pour visualiser son site sur différents appareils
Caputre d'écran de l'outil Responsinator
Responsinator, un outil plutôt visuel que j’aime bien mais malheureusement tous les écrans n’y sont pas présents

En conclusion ?

Pour la mise en ligne d’un nouveau site, il faut mettre le paquet sur les tests et solliciter son entourage pour nous faire des retours.

Pour les petites modifications, il faut bien sûr tester la ou les pages impactées directement par la mise à jour. Si possible, il faut aussi penser aussi aux effets de bord : la correction d’un bug peut déclencher un nouveau bug…

2 thoughts on “Pourquoi tester son site sur différents navigateurs ?”

 
  1. Author's avatar

    Super article Magali!
    Pour ma part, je teste également sur Explorer… parce que quoi qu’on en dise, encore beaucoup de personnes l’utilisent puisque par défaut avec windows.

    1. Author's avatar

      Merci pour ce retour !

      Effectivement pour bien faire, il ne faudrait pas oublier les internautes accro à Internet Explorer… mais je dois avouer que je ne l’ai pas installé sur mon ordinateur (qui n’est pas sous Windows). Mais c’est bien souvent le navigateur où mes clients se dépêchent de tester leur site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>